Humans of Paris

Gros coup de coeur pour la page Facebook Humans of Paris. On découvre chaque jour les vrais visages des habitants de la Capitale. De belles histoires, de belles rencontres...

Aujourd’hui, on a décidé de parler d’une page Facebook qui nous tient à cœur à la rédac. Son petit nom c’est Humans of Paris. Depuis son ouverture il y a près de six mois, la page comptabilise pas moins de 246 000 j’aime. Un beau score pour son propriétaire !

 

Parlons peu, parlons bien et surtout parlons de lui. À 18 ans, Marco Hazan est déjà bien sollicité. Étudiant en première année de droit à la Sorbonne, il jongle entre ses cours, ses rendez-vous professionnels ainsi que sa passion, la photographie.

 

Le principe de sa page Humans of Paris est simple, chaque jour, il publie la photo d’un Parisien rencontré au hasard des rues et raconte une petite anecdote sur lui et la capitale. Son premier but est de « faire découvrir Paris à travers des portraits de ses habitants ». C’est en tombant sur la page Humans of New York, il y a trois ans, que l’idée d’aller à la rencontre des habitants et de les photographier lui est venue. En une nuit à peine, la page comptait déjà 1 000 fans.

 

Humans of Paris

"Elle : Nous avons réalisé que nous sommes mariés depuis 65 ans. 
Lui : C'est beaucoup mais nous nous préparons pour les 65 prochaines années."

© Humans of Paris

 

En trois ans, Marco a réalisé 2000 portraits de Parisiens. Pour capturer ces personnes et ces instants de vie, ils repèrent les personnes qui n’ont pas l’air pressées et leur explique son projet.  "Je me suis rendu compte que l’image de Paris n’est pas celle qu’on essaie de donner, anonyme, où il n’y a pas de solidarité ni d’interaction. En fait, c’est une ville très diverse, avec énormément de rencontres" explique-t-il.

 

Un gros coup de cœur pour les photos de ce jeune homme qui dévoile une autre facette du visage de Paris. On s’éloigne de la vision anonyme ou il n’y a pas d’interactions.

 

On file sur la page Facebook de Humans of Paris !  

 

Et vous, que pensez-vous de ce projet ?

Partager cet article

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.
Poster un commentaire
Les champs ayant une étoile (*) sont obligatoires.