Les Parisiens se logent dans un 31m 2

31m², c’est le chiffre que révèle une récente étude sur les tailles moyennes des logements parisiens. En calculant les revenus et le prix du mètre carré, les experts sont tombés sur un constat plutôt cinglant.

Se loger à Paris une vraie galère ? Plus qu’une idée reçue, trouver un appartement dans Paris n’est pas facile. Avoir des bons revenus ne suffit plus pour posséder l’appartement de nos rêves. Cette réalité a été mise en lumière  par l’étude du réseau MeilleursAgents.com et le courtier en crédits immobiliers Empruntis.com.

 

Une enquête sur le pouvoir d’achat immobilier

 

 

Cette enquête sur le pouvoir d’achat immobilier a été calculée selon les revenus réels des ménages parisiens (ainsi que dans neuf autres capitales régionales) mais également du prix du mètre carré enregistré dans ces villes. Un classement a ainsi été fait. Rennes arrive en tête avec Strasbourg : un habitant peut s’offrir un 62m² en s’endettant sur vingt ans, tandis qu’à Nantes on peut s’offrir 58m², 55m² à Lyon et Toulouse, 53m² à Marseille, 46m² à Lille et 38m² à Nice.

 

 

Paris

Crédit : Fotolia TTstudio

 

À Paris, le mètre carré coûte 8500 €

 

C’est sans surprise que l’on retrouve Paris à la dernière place. Un revenu moyen ne peut pas s’offrir plus d’un 31m². Petit deux pièces ou grand studio, à Paris le prix du mètre carré atteint des prix astronomiques. Comptez donc 8500 euros le mètre carré ! Ces prix, dus à la forte hausse de l’immobilier (qui a pris 5 % entre 211 et 2012) ont défavorisé le pouvoir d’achat.

 

Paris n’est pas la seule ville à enregistrer une augmentation du prix du mètre carré, Lille est passé de 46m² contre 49m² et Rennes de 62m² à 66m².

 

Dur dur donc de trouver l’appartement de ses rêves malgré des bons revenus…

 

 

Charlotte Canonne

Partager cet article

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.
Poster un commentaire
Les champs ayant une étoile (*) sont obligatoires.