La cinémathèque Robert Lynen à Paris 17

Méconnue, la cinémathèque Robert Lynen, petit joyau du 17e, fait le bonheur des petits cinéphiles parisiens. Opérant depuis des décennies auprès du public scolaire, le lieu est aujourd’hui menacé de fermeture faute de crédits de la Mairie de Paris.

Peu de gens connaissent ce lieu confidentiel à Paris qui possède une superbe collection d’autochromes de la guerre 14-18, des bobines originales des premiers « Charlot » de Charlie Chaplin, ou encore des films rares en 16 ou 35mm comme la Religieuse de Jacques Rivette d’après Denis Diderot.

 

Cinémathèque Robert Lynen  pour les enfants

Source : © lemonde.fr

 

À l’origine, dès 1925, le lieu abritait une collection de films et de photographies à la disposition des enseignants parisiens. Avec les années, des générations entières d’écoliers ont pu fréquenter la salle pour découvrir le 7e Art et ses chefs-d’œuvres.
Le nom de la cinémathèque rend hommage à Robert Lynen, enfant star du cinéma français qui incarna notamment Poil de Carotte et Rémi Sans Famille au début des années 1930. Son exécution tragique par les nazis en 1944 à l’âge de 23 ans contribua à faire du jeune homme une figure de la jeunesse sacrifiée et héroïque. 

 

Dans un décor de velours rouge avec ses accoudoirs en bois, la salle n’est certes plus de première jeunesse, mais rappelle le cinéma tel qu’il existait auparavant. Y pénétrer, c’est faire un bond de le passé tant l’atmosphère rappelle les petits cinémas de quartier comme ceux présents dans les 400 coups de François Truffaut.

 

Disposant d’un fonds d’une grande richesse, la cinémathèque Robert Lynen propose :

  • Environ 10.000 photographies N&B prises entre 1930 et 1950 
  • 3200 autochromes, pris entre 1907 et 1928, de J. Gervais-Courtellemont 
  • Environ 6000 films fixes 
  • 3000 titres de films 16mm 
  • 400 titres 35mm

 

Collection de films de la cinémathèque Robert Lynen Paris 17

Source : © lemonde.fr

 

Chaque année la cinémathèque des enfants Robert Lynen organise plus de 1000 séances à destination de quelques 210 000 enfants d’écoles primaires, sans oublier ceux fréquentant les Centres de Loisirs ! Tous les intervenants (projectionnistes, médiateurs et l’équipe pédagogique) sont des passionnés du 7e Art qui partagent avec engagement leur amour des salles obscures.

 

Les enseignants ont la possibilité de se voir prêter gratuitement du matériel et des films du fonds de la cinémathèque pour des séances en 16mm dans les écoles maternelles et élémentaires. Les projections sont aussi itinérantes auprès des établissements scolaires pour montrer au plus grand nombres les classiques du cinéma.

 

Promise à la vente par la Mairie de Paris depuis quelques années, la cinémathèque est en sursis. Sont en cause la petite capacité d’accueil (19 personnes maximum), la vétusté des lieux et les questions de sécurité.
Une tribune et une pétition ont été lancées par la cinéaste Julie Bertucelli (présidente de la SCAM, Société Civile des Auteurs Multimedia) au début de l’année pour sauvegarder les lieux. De nombreuses personnalités du cinéma ont d’ores et déjà apporté leur soutien à l’image de Bertrand Tavernier, Costa Gavras, Jean-Jacques Beinex, Irène Jacob ou encore Claude Lanzmann.

 

Alors quel avenir pour cette salle de cinéma à visée éducative ?

 

Aller à la cinémathèque Robert Lynen

 

  • 11 rue Jacques Bingen - 75017 Paris 
  • Tél : 01 42 12 81 54 (secrétariat Madame Véronique Barbier) 
  • Courriel : Cinematheque@paris.fr

 

NB : Fermé au public. Réservé aux établissements scolaires et aux enseignants. Vous pouvez néanmoins visiter la cinémathèque pour les journées du patrimoine !

 

Et vous, connaissez-vous la cinémathèque Robert Lynen ?

Partager cet article

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.
Poster un commentaire
Les champs ayant une étoile (*) sont obligatoires.